You are currently viewing Road Trip dans le Nord de la Sardaigne

Road Trip dans le Nord de la Sardaigne

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Italie

VOYAGE EN SARDAIGNE : INFORMATIONS PRATIQUES

Quand partir ?

Nous vous conseillons de partir en Sardaigne hors saison si vous le pouvez. En effet, nous y étions les 10 derniers jours de Juin et il y avait déjà beaucoup de touristes sur l’île. Les plages étaient donc bondées.

Pour autant nous n’avons pas eu un super temps (beaucoup de nuages gris et du vent).

Par conséquent, Il vaut mieux privilégier l’avant saison mi-mai à mi-juin ou à partir de la mi-septembre.

Comment y accéder ?

La Sardaigne est accessible en ferry depuis Toulon ou en avion à des prix très attractifs. Nous avons préféré prendre le ferry car le prix de la location de voiture était très élevé.

Nous en avons eu pour 300€ aller-retour pour 2 + la voiture et une cabine.

Où dormir ?

Pour éviter de faire trop de route, nous avions décidé de ne faire que 2 étapes lors de ce voyage. Nous nous sommes donc basées à La Maddalena puis à Castelsardo pour pouvoir rayonner au Nord de l’île.

Cependant, avec le recul, nous conseillons de faire plutôt 3 étapes pour visiter le Nord : La Maddalena, Alghero et quelque part entre Olbia et Capo Testa.

Conduite et parking

Pour ce qui est de la conduite … Il faut un temps d’adaptation certain ! On a été surprises du non respect des limitations de vitesse (qui sont très basses sur l’île, par exemple 50km/h en ligne droite) mais surtout des habitudes de conduite.

Les italiens (en tous cas en Sardaigne) doublent facilement avec peu de visibilité, à des allures très élevées…et se rangent juste devant la voiture qui arrive en face ! Il nous a donc fallu quelques jours avant d’adapter notre conduite afin d’éviter un drame.

Concernant les parkings, en général ils sont payants (sur l’île principale, pas sur La Maddalena) et le parcmètre peut se trouver très très loin de votre place de parking.

Il faut également faire très attention aux ZTL (zones à trafic limité) dans les centres historiques. En principe des panneaux indiquent l’interdiction de rentrer dans ces zones mais quand on ne connait pas il n’est parfois pas évident de les voir. De plus, le contrôle se fait par vidéosurveillance et l’amende peut être élevée, alors soyez prudents !

Budget

  • Bateau : 300€ pour 2 personnes avec voiture et cabine
  • Logements : 90€ la nuit pour 2 personnes
  • Essence et parkings : 150€
  • Nourriture : 30€ par personne par jour

Total pour 9 jours et 2 personnes : 1 440€

Road trip : 9 jours dans le Nord de la Sardaigne

carte du road trip en Sardaigne

Jour 1, en transit vers l’île de La Maddalena

Arrivées au petit matin au port de Porto Torres, nous avons pris la route en direction de l’archipel de la Maddalena. Le trajet entre Porto Torres et Palau nous a pris 2h.

Ainsi, pour accéder à l’île principale de l’Archipel, il vous faudra aller jusqu’à Palau sur la côte Nord-Est de la Sardaigne pour prendre le Ferry. Et en à peine 20 minutes vous débarquez sur l’île et vous pouvez commencer vos vacances !

Ce premier jour, nous étions un peu fatiguées du voyage, nous en avons donc profité pour nous installer dans la maison que nous avions loué. Puis nous avons fait un petit tour de l’île pour faire des repérages.

3 jours sur l’île de La Maddalena

L’archipel de la Maddalena est magnifique ! Il y a beaucoup de choses à voir et à faire, nous vous conseillons donc d’y rester au minimum 4 jours complets.

En effet, si nous avions pu, nous serions restées une semaine tellement il y a de randonnées et de calanques à découvrir.

Nous avons logé dans un Airbnb à 5 minutes en voitures du centre de La Maddalena. Sur cette île, vous ne ferez pas beaucoup de route, les points d’intérêt sont assez proches. De fait, sur tous nos déplacements, nous avions entre 10 et 15 minutes de voiture maximum.

Jour 2, découverte de l’île de Caprera

Les découvertes ont réellement commencé au deuxième jour de notre arrivée sur l’archipel de La Maddalena.

Aussi, tôt le matin, nous avons pris la voiture direction l’île de Caprera.

Cette île fait partie de l’archipel et est relié à La Maddalena par un pont. Elle est beaucoup plus sauvage que l’île principale, il n’y a d’ailleurs pas de logement.

Randonnée depuis la Batterie Arbuticci

Pour cette première journée, nous avons décidé de parcourir le Nord de l’île de Caprera via une randonnée. Le tracé permet de découvrir des points de vues sublimes ainsi que quelques belles calanques.

Cette randonnée dure en tout 2h30 sans les arrêts baignades et découvertes.

Dans l’ensemble, elle nous a permis de découvrir la Batteria di Candeo, la Cala dei Cormorani, la Cala Napoletana et la Cala Caprerese.

Le départ se fait à la Batteria di Arbutticci : en arrivant en voiture, allez tout au bout de la route et vous pourrez vous garer sur un petit parking. Vous prenez alors le chemin en direction de la Batteria di Candeo. A notre avis, ce lieu est un incontournable. Nous avons été éblouies par les remparts sculptés dans la roche, les souterrains mais aussi la vue qu’offrent ces remparts sur toute la côte Nord.

Pour information, nous n’avons pas trouvé ce lieu sur les blogs mais sur Google Maps.

Après la Batteria di Candeo, vous repartez en direction de la Cala Napoletana (des panneaux indicatifs se trouvent  tout au long du trajet). A vrai dire, cette randonnée est superbe pour ces points de vue mais également pour les paysages de nature et notamment ses roches blanches et rosées.

Sur le trajet de la Cala Napoletana, vous allez croiser la Cala dei Cormorani au niveau de la Punta Crucitta. Cette calanque reste encore assez secrète et est beaucoup moins fréquentée que Napoletana ou Serena. Pourtant la plage est spacieuse et abritée du vent.

Nous conseillons d’y faire un stop baignade avant d’arriver sur les calanques beaucoup plus fréquentées.

Après la Punta Crucitta, vous allez arriver à la Punta Galera qui cache derrière elle la fameuse Cala Napoletana et ses eaux d’un bleu turquoise éblouissant. La Cala Napoletana comporte 2 plages. Nous vous conseillons de vous poser sur la deuxième plage dont le sable est plus blanc et offre par conséquent des nuances de bleu plus impressionnantes.

En remontant de la Cala Napoletana, prenez à droite le chemin qui monte. Vous allez croiser un panneau annonçant la Cala Caprerese sur votre droite. Arrivé en bas du chemin, vous serez peut-être surpris de trouver de l’eau sur le passage. Si l’eau est présente, nous vous conseillons de prendre le tout petit chemin étroit puis d’escalader le rocher (c’est très facile). Ainsi vous atterrirez de l’autre coté et pourrez alors profiter de la calanque. Cet endroit est plus sauvage et un peu plus hostile que Napoletana. En outre, il ne s’agit pas de sable mais de gravillons.

Aussi, nous avons découvert cette plage lorsqu’il ne faisait pas beau, cela a peut être joué sur notre ressenti. Cependant, l’eau y est très claire et le paysage atypique. 

Randonnée Sardaigne
Randonnée Batteria di Candeo
forteresse en sardaigne
Fortifications di Candeo
Vue sur la Cala dei Cormorani
Cala dei Cormorani
Une des plus belles calanques de Sardaigne
Cala Napoletana
Chemin de randonnée en Sardaigne
Chemin de randonnée
vue sur la Cala Napoletana
Cala Napoletana vue d'en haut

Jour 3, notre plus belle découverte 

Caparacchio d’u Purpu (Tête de Poulpe)

Nous avons vécu notre plus belle expérience en Sardaigne en ce troisième jour !

De nouveau très tôt le matin, nous nous sommes rendues sur la petite île de Giardinelli pour découvrir des plages aux eaux sublimes.

En effet, la Tête du Poulpe, en référence au rocher qui en a la forme, est un endroit magnifique ! Il est absolument à faire si vous vous rendez sur l’archipel de La Maddalena.

Pour accéder à cette île vous traverserez un minuscule pont qui la relie à La Maddalena. Puis vous pouvez vous garez juste après le pont ou bien continuer jusqu’à la Tête du Poulpe. Le chemin après le pont est assez chaotique avec beaucoup de nids de poule, la route n’étant pas goudronnée. Cependant, si vous décidez de continuer en voiture, vous trouverez un parking à 2 minutes de la Tête du Poulpe. 

De notre côté nous l’avons fait à pied, en 15 minutes, pour découvrir la côte et toutes les plages de l’île.

Après ce repérage, nous avons mis le paddle à l’eau (l’avantage d’être venues en bateau !) au niveau du petit port juste après le pont. Et nous avons pagayé pendant une petite vingtaine de minutes dans des eaux d’un bleu turquoise et transparent. Nous avons ainsi longé la côte en passant par des petites îles faites de roches rondes, des plages et des petites calanques.

Ainsi, arriver par la mer à la Tête de Poulpe est encore plus époustouflant. En effet, cela donne une vue incroyable sur ses rochers atypiques qui tombent dans une mer aux milles nuances de bleu !

Pour profiter au mieux, on vous conseille plutôt de vous poser sur des rochers pour être à l’écart du monde car la plage est vite bondée à partir de 10h. De plus, l’expérience de se trouver quasi les pieds dans cette eau irréelle est encore plus impressionnante.

Au delà de la Tête de Poulpe, cette minuscule île offre beaucoup de plages et de calanques où vous pourrez vous isoler si l’effervescence qui règne vous dérange.

Paddle en Sardaigne
coup de coeur de Sardaigne
Profiter des plages de Sardaigne
Cala Serena

Après cette matinée merveilleuse, nous sommes allées découvrir la Cala Serena. Elle se trouve sur l’île de Caprera juste après la Cala Garibaldi (à laquelle nous n’avons pas trouvé grand intérêt).

Pour l’atteindre, vous tournez après le pont et vous vous garez au niveau de la Cala Garibaldi. Il vous faudra une quinzaine de minutes de marche pour arriver à la Cala Serena. La plage de sable est assez petite et est donc vite bondée.

Si vous arrivez tôt, vous aurez peut être la chance de pouvoir vous installer sur une des deux petites criques de sable qui se trouvent sur la gauche de la plage (en étant face à la mer)

Cette calanque est jolie mais nous a moins séduite que d’autres plages de l’archipel.

Par ailleurs, si vous souhaitez être un peu à l’écart du monde, vous pouvez continuer à marcher quelques centaines de mètres pour tomber sur la Cala Mita, plus confidentielle.

De plus, cette calanque peut être aussi ajoutée à la randonnée que nous avons faite le premier jour mais cela rallonge le trajet de plus d’1h30 pour faire l’aller-retour.

Des eaux translucides en Sardaigne
La fameuse Cala Serena

Jour 4, à la découverte des belles plages de l’île de Caprera

Après un programme chargée la veille, nous avons fait le choix d’une journée farniente sur les plages du Sud de l’île de Caprera ! Pas de rando, pas de paddle cette fois-ci. Seulement de la lecture, de la baignade et des paysages de folie !

En effet, le sud de l’île de Caprera regorge de plages et de calanques, il y en a tellement de part et d’autres des côtes que vous trouverez toujours un endroit à l’abri du vent s’il se met à souffler.

Spiaggia i due Mari

Nous avons commencé par la découverte de la spiaggia i due mari qui est présentée comme une des plus belles de l’île. Elle se compose de deux plages de sable bien distinctes séparées par un bar de plage.

Toutefois, nous avons été un peu déçues par cette plage probablement à cause des nuages qui ne lui donnaient pas sa meilleure image. De plus, les algues qu’il y avait en quantité sur la plage gâchaient un peu la beauté de l’endroit.

Cependant, comme partout en Sardaigne, l’eau est d’une clarté incroyable.

Selon nous, cette plage reste donc un passage obligé de l’île de la Caprera.

Par ailleurs, e ce qui concerne le stationnement, vous pouvez vous garer sur le bas côté, c’est gratuit.

plage de Sardaigne
Bar de plage en Sardaigne
Spiaggia del Relitto

Nous avons poursuivi notre journée farniente sur la spiaggia del relitto!

Cette plage est connu pour abriter une relique : un bateau en bois échoué dont il reste encore le squelette sur la plage.

A ce sujet, faites attention si vous avez des enfants, il y a des vis rouillées autour du bateau.

En bref, cette plage est notre coup de coeur de l’île de Caprera. Les différentes nuances de bleu sont juste incroyables ! Néanmoins, la plage est surpeuplée et il est difficile de trouver un endroit où poser sa serviette.

Depuis la Spiaggia i due mari, vous pouvez rejoindre cette plage soit :

  • A pieds en 15 minutes
  • En voiture en 5 minutes (chemin non goudronné). Nous vous conseillons de vous garer en bas de la plage, au niveau des ruines, le parking du haut étant souvent complet.
une des plus belles plages de La Maddalena
Bateau échoué en Sardaigne
preservation des plages de Sardaigne
Cala Andréani

En continuant un peu plus loin (à pied 5 minutes, vous pouvez aussi y aller en voiture), vous pouvez découvrir une autre plage avec les mêmes nuances de bleu, la Cala Andréani.

Moins populaire et plus sauvage (on a pied moins longtemps), cette plage est également superbe.

Après ces 4 jours intenses et riches en découvertes, nous avons repris le ferry en direction de la Sardaigne pour notre seconde destination : Castelsardo.

CONSEIL Si nous avions pu rester plus longtemps et que nous avions eu du beau temps, nous aurions probablement cherché à

  • Voir la Cala Coticcio

Depuis quelques années maintenant, cette calanque est accessible seulement avec un guide. Des gardes forestiers se postent à l’entrée du chemin que vous devez emprunter pour accéder à la calanque.

  • Faire un tour de bateau pour découvrir l’archipel et notamment l’île de Spargi

Au vu du peu de temps que nous avions, nous avons préféré mettre les excursions de côté car nous avions eu une impression “d’usine à touristes”

4 jours dans le Nord de la Sardaigne : Castelsardo

Après avoir pris le bateau pour revenir sur la Sardaigne et avant de rejoindre l’hôtel, nous avons fait une étape sur la côte émeraude.

Vous allez voir que cet partie de l’île mérite vraiment plus qu’une journée tant la côte et les plages sont sublimes.

Jour 5, découverte de la Côte Emeraude

Brandinchi et Lu impostu

Après avoir vu des photos canons des plages Brandincchi et Lu Impostu, nous voulions passer une partie de la journée là-basavant de reprendre la route pour notre prochain point de chute, Castelsardo. Arrivées au parking, une longue file nous attendait. Mais ce n’est qu’après avoir attendu une vingtaine de minutes qu’un gardien est venu nous demander notre réservation…

Il s’avère que ces deux plages surnommées Tahiti ne sont aujourd’hui plus accessibles librement durant la période d’été. Ainsi une réservation est obligatoire comme pour La Pelosa.

En effet, depuis le 20 juin 2022, il est nécessaire de s’enregistrer la veille sur internet pour pouvoir y accéder. Le coût est de 1€ par personne et le nombre de places est limité. 

Ensuite, vous paierez également le parking 2€ de l’heure (qui est le prix de beaucoup de parking de plages en Sardaigne).

Je vous mets le lien pour la réservation car j’ai eu des difficultés à le trouver : réservation Brandinchi et Lu Impostu

Malgré tout, nous vous conseillons vraiment de faire ces plages qui sont sublimes quand il fait beau et peu venteux.

La Cinta

Après cette déconvenue, nous nous sommes rendues sur une autre plage que nous voulions voir : La Cinta

Elle est également magnifique par beau temps (ce que nous n’avons pas eu ce jour là) mais il y a un monde fou.

Par ailleurs, sur les plages de Sardaigne, vous trouverez beaucoup de vendeurs à la sauvette. Ils vendent absolument tout et n’importe quoi.

Sur La Cinta, ils sont particulièrement nombreux et insistants.

Le parking coûte également 2€ de l’heure.

Le soir, après avoir récupéré notre chambre, nous sommes allées voir le Sunset au Bar View en haut du village de Castelsardo. La vue est époustouflante et leur spritz (6€) est délicieux.

Jour 6, journée dans l’ouest de l’île

Pour notre vraie première journée dans le Nord de la Sardaigne, nous avons exploré le Nord-Ouest de l’île.

Encore une fois le temps n’était pas au beau fixe mais par chance nous avons eu quelques éclaircies au cours de la journée !

Alghero

En premier lieu, direction le centre historique d’Alghero. Nous ne sommes pas fans des villes italiennes (contrairement aux villes Espagnoles qu’on adore) mais nous avons apprécié ce petit centre historique et son port de pêche. Sûrement parce que c’est une ancienne ville Catalane ! De fait, cette ville est animée et l’ambiance festive. Il y a beaucoup de restaurants, de glaciers et de petites ruelles colorées.

Si nous avions su cela avant, nous aurions choisi Alghero comme point de chute pour visiter le Nord-Ouest de la Sardaigne !

ruelle d'un village de Sardaigne
scene de vie en sardaigne
Alghero, village sarde
Parc régional de Porto Conte

A quelques 20km au Nord d’Alghero, se trouve le Parc Régional de Porto Conte, une presqu’île préservée qui offre de beaux points de vue sur la mer et les côtes environnantes. Si vous avez le temps, vous pourrez faire des balades dans cet endroit totalement nature qui s’étend sur 2km de large et 12km de long.

Un des points de vue que nous avons préféré est le belvédère de la Foradada qui offre une vue vertigineuse sur la mer. Un peu en amont vous aurez également vue sur la Cala Inferno.

Une des attractions de ce parc naturel est la Grotte de Neptune. Nous ne l’avons pas faite car nous avons eu assez de déconvenues avec les grottes à Majorque ! Mais si vous aimez ce type d’endroit on vous le conseille fortement.

Par contre, avant d’y aller, il faut impérativement se renseigner sur les conditions en mer. Le jour où nous y étions, la grotte était fermée à cause de la mer trop agitée.

La réservation se fait en ligne et coûte 14€ au dessus de 14 ans, 10€ de 7 à 14 ans et est gratuite pour les moins de 7 ans.

Parc naturel de Sardaigne
Porto Palma

Après cette balade nature, nous voulions nous prélasser sur la plage. C’était sans compter le vent ! Nous avions jeté notre dévolu sur la magnifique plage de Porto Palma qui est sublime par beau temps.

D’ailleurs, au Nord du parc de Porto Conte, vous trouverez plusieurs petites plages plus belles les unes que les autres.

Malheureusement nous avons découvert Porto Palma sous un fort vent et des vagues impressionnantes. Ce qui donne aussi un charme à cette plage qui a des airs d’Ecosse.

Nous n’avons donc pas pu profiter de la baignade mais nous vous conseillons d’y faire un tour si vous n’êtes pas loin.

Plage de sardaigne soumise aux vents

Jour 7, les beauté du Nord est de la Sardaigne

Après avoir découvert le Nord-Ouest, nous partons de l’autre côté découvrir la Costa Paradiso et Capo Testa.

Costa Paradiso

Toujours à la recherche de calanques époustouflantes, nous sommes allées découvrir une des plus belles calanques du Nord-Est de la Sardaigne.

La Cala Li Cossi, située sur la Costa Paradiso est une petite pépite nichée entre des roches aux couleurs ocres rappelant L’Esterel sur la Côte d’Azur.

L’eau est d’une clarté incroyable mais la plage est très vite remplie de touristes. Nous y étions à 9h30 et il y avait déjà beaucoup de monde.

Pour y accéder, vous pouvez vous garer à l’hôtel Costa Paradiso et marcher un quart d’heure dans un décor époustouflant. Vous passerez ainsi au dessus de falaises rouge qui tombent dans une eau cristalline.

Nous n’avons pas eu le temps de le faire mais nous vous conseillons de visiter la plage de Tinari, plus confidentielle et sauvage. Elle se trouve à 40 minutes de marche de Li Cossi.

La costa paradiso, une pepite sarde
Cala Li Cossi, Sardaigne
La Costa Paradiso
Capo Testa

Dans la continuité de la Costa Paradiso, nous avons découvert un nouvel endroit sublime : Capo Testa. Nous regrettons de ne pas y être restées plus longtemps.

Les plages sont à tomber par terre, il n’y a que l’embarras du choix. Des plages de sable blanc et de l’eau bleu transparente en veux-tu en voilà ! 

Pour “chiller”, nous nous sommes arrêtées sur la Cala Rena di Ponente car c’était assez ventu de l’autre côté. Et nous ne regrettons pas notre choix. Nous avons passé des heures à barboter dans une eau chaude, à fouler le sable blanc et à faire la course avec les poissons.

De plus, on a pied très longtemps ce qui en fait une plage parfaite pour les enfants.

une des plus belles plages de Sardaigne
Santa Teresa di Gallura

Après ces moments de détente sur la plage, nous avons fait un tour dans le village de Santa Teresa di Gallura.

La ville n’a pas de charme particulier mais vous pourrez y trouver des façades colorées et une certaine animation.

En outre, c’est un bon point de chute si vous souhaitez passer quelques jours à Capo Testa.

A notre sens, ce qui fait la beauté de Santa Teresa est la plage au pied du village : la spiaggia Rena Bianca. Des nuances azur à couper le souffle !

Spiaggia Rena Bianca, Sardaigne
Spiaggia Rena Bianca
Santa Teresa, village de Sardaigne
Maison colorée, Santa Teresa

Jour 8, la fameuse plage de la Pelosa

On a attendu le dernier jour pour découvrir La Pelosa, la fameuse plage considérée comme le joyau de la Sardaigne et l’une des plus belles plages d’Europe.

La Pelosa (Stintino)

Depuis quelques années, La Pelosa est une plage protégée. Cela signifie qu’on ne peut pas fouler son sable si on a pas réservé au préalable sur internet. Et ce, seulement durant les mois de Juin à Septembre. En effet, hors saison, la plage est accessible pour tout le monde sans quota et sans réservation.

Par conséquent, en haute saison, l’accès à la plage coûte 3,5€ par personne et il faudra en plus posséder une natte à mettre sous votre serviette. En effet, il est interdit de sortir du sable de la plage. Visiblement, une natte accroche moins le sable qu’une serviette classique…

Si vous n’en avez pas, vous êtes susceptibles de payer une amende. Mais ne vous inquiétez pas, si vous venez sans, on vous en vendra à l’accueil au prix de 5€…N’en achetez surtout pas aux vendeurs sur le bord de la route, le prix est triplé.

Par ailleurs, le parking coûte 2€ de l’heure.

A notre sens, ce fonctionnement est un business qui se cache sous des prétextes écologiques. En effet, cette minuscule plage a un quota de 1500 personnes par jour, ce qui est énorme. Au vu de sa configuration et de son étroit banc de sable, la jauge devrait être revue à la baisse et se situer aux alentours de 200/300 maximum en été afin de la préserver.

Notre expérience à La Pelosa

Nous avions décidé de ne pas réserver trop à l’avance pour ne pas tomber sur un jour de mauvais temps. Mais au bout de 2 jours à La Maddalena, j’ai décidé de regarder le site de réservation. Malheureusement, il ne restait plus que quelques places de libre pour le vendredi 1er juillet, soit notre dernier jour en Sardaigne. Sans réfléchir j’ai pris les places (qui ne sont pas modifiables ni remboursables) et j’ai payé.

Cependant, quelques jours avant le 1er juillet, nous sommes passées à La Pelosa au retour d’Alghero pour se rendre compte…

On a été totalement déçues de voir que la plage était minuscule et noire de monde.

On a donc changé nos plans (perdu 7€ au passage) et avons décidé d’aller découvrir la plage et ses environs en paddle depuis la Spiaggia del Gabbiano.

L’expérience a été géniale ! Les nuances de bleues sont clairement exceptionnelles.

Nous en avons également profité pour découvrir l’Isola Pelosa et sa tour du XX siècle. C’est le royaume des Goélands, on se croirait propulsé en Ecosse avec ses rochers déchiquetés, la verdure du Parc national de l’Asinara qu’on voit au loin et cette tour de pierre.

La Pelosa, pepite de la Sardaigne
La Torre pelosa
La Pelosa en paddle

Notre avis sur La Pelosa

Pas besoin de paddle pour profiter de La Pelosa sans réserver. Il suffit de se poser sur les petites calanques ou rochers précédant La Pelosa ou sur la Spiaggia La Pelosetta (qui n’est pas très grande) et ensuite aller se baigner dans les eaux de la Pelosa en marchant dans l’eau ou en nageant.

Bien sûr vous ne pourrez pas vous poser sur la plage mais on est pas sûre que ce soit une expérience très agréable.

Hors saison, l’expérience est différente. Il n’y a quasiment personne et il n’est pas nécessaire de réserver et payer.

Notre conseil est d’y aller très tôt. A partir de 10h, fin juin il est presque impossible de se garer.

Spiaggia de Pazzona

Après cette expérience étrange à La Pelosa, nous nous sommes arrêtées sur une autre plage de Stintino qui fait partie des salins : la spiaggia de Pazzona.

La plage est grande, il y a peu de monde et quand il fait beau l’eau est d’une couleur irréelle. Cette impression est renforcée par les petits cailloux blancs qui donnent à l’eau une couleur nacrée. Comme ce qu’on peut voir sur la plage d’Agia Kyriaki sur l’île de Milos dans les Cyclades.

Si vous continuez sur la plage vers la droite, vous arriverez à la Punta deliccu, une petite avancée de sable dans la mer avec une eau translucide.

Pazzona, plage du Nord de la Sardaigne
Baignade dans le Nord de la Sardaigne
Balade sur une plage italienne
Castelsardo

Avant de quitter la Sardaigne, nous nous sommes quand même décidées à visiter le petit village historique dans lequel nous logions depuis quelques jours.

De loin, Castelsardo a des similitudes avec les Cinque Terre. Cependant, on a trouvé que les façades étaient dans leur jus et peu esthétiques.

Le plus charmant dans ce village est son tout petit centre historique concentré autour de son château du XIIème siècle. Château que nous n’avons pas visité, il semblerait qu’il n’y ait pas grand intérêt, l’entrée coûte 5€.

Cependant, nous avons aimé nous balader dans les petites ruelles fleuries de ce village.

De plus, on vous conseille de vous rendre à la Cathédrale, la vue sur la côte est superbe. Encore une fois, on a l’impression d’être en Ecosse !

Castelsardo, petit village de Sardaigne
Drapeau de Sardaigne
Vue de Castelsardo
ruelles Castelsardo
Cathedrale de Castelsardo, village Sarde
Coucher de soleil en sardaigne

Jour 9, le retour en France

Le dernier jour est consacré au retour en France. Nous avons pris la route très tôt en direction de Porto Torres pour reprendre le Ferry vers Toulon.

La France demande toujours un pass sanitaire pour rentrer en France pour les personnes non vaccinées mais en ce mois de Juillet 2022, aucun contrôle n’a eu lieu pour monter sur le Ferry.

Où manger en Sardaigne ?

Nous pensions trouver une cuisine méditerranéenne non grasse mais au final nous n’avons pas mangé sainement en Sardaigne. En effet, nous nous sommes principalement confrontées à de la pizza, des pâtes ou des plats en sauce.

La Maddalena

Il est assez compliqué de trouver une trattoria ou pizzeria avec une bonne réputation sur l’archipel de la Maddalena. Nous n’avons rien mangé de topissime mais c’était correct.

Pizzeria Civico 49

Les pizzas étaient bonnes et pas chères mais pas exceptionnelles. 

Par contre le prix des bières est assez hallucinant dans cette pizzeria. Une pression 33cl : 6€, plus chère que la pizza !

Manger une pizza en Sardaigne
addition d'une pizzeria en Sardaigne

Snack Bar Trinita

Un soir, nous sommes allées profiter du coucher de soleil au Bar de plage de la Spiaggia Bassa Trinita. Il se trouve sur l’île principale de La Maddalena. Nous n’avons pas mangé, nous avons juste pris des boissons mais ils font des snacks également (burger, frites principalement).

Le mieux est de commander ses boissons et d’aller se poser sur un rocher ou sur la plage en bas pour s’éloigner du monde.

Nous vous conseillons cette expérience car le coucher de soleil à cet endroit est sublime.

Bar trinita, sardaigne
Coucher de soleil, île de La Maddalena
Boire un verre sur une plage en Sardaigne

Glacier Finestrella

On vous le recommande, les glaces sont divines ! On a pris une glace là-bas à plusieurs reprises.

Les parfums tiramisu, noisette et chocolat sont à tomber par terre !

Manger une glace en Sardaigne

Nini Vineria

Un bar à vin qui propose des vins fabuleux à ce qu’il se dit (nous n’en buvons pas). Nous y avons mangé un plateau de Charcuterie pas extraordinaire et une soupe Sarde (Zuppa Gallurese) très bonne. Ils font aussi quelques plats du jour du style lasagnes.

Prendre un apéro en Sardaigne

Castelsardo

Comme pour La Maddalena on a eu du mal à trouver des restaurants de qualité. Et il nous a été impossible de trouver une bonne salade saine avec des produits locaux.

Café de Paris

Nous y avons mangé des pâtes excellentes. Ca vaut le coup d’y aller un soir si vous ne savez pas où aller mais l’ambiance est un peu triste.

On vous conseille de ne surtout pas prendre la planche de charcuterie/fromage.

Manger un plat de pâtes en Sardaigne
Spaghetti sauce tomate

La trattoria Da Maria Giuseppa

Cette trattoria jouit d’un bel emplacement et d’une vue sur la mer. Si vous voulez être en première ligne il faudra réserver.

La carte est assez fournie avec également des pizzas (seulement le soir).

Nous avons toutes les deux pris un plat de pâtes qui était assez bon.

Restaurant à Castelsardo

Rocca’Ja

C’est le clou du spectacle d’un dîner à Castelsardo ! Le restaurant domine la côte et fait face au village. La vue sur la mer est époustouflante. L’idéal est d’y être pour le coucher du soleil.

Pour manger dans ce restaurant il est nécessaire de réserver. Mais pour avoir une place en première ligne, il vous faudra réserver plusieurs jours en avance si vous venez en été.

Nous y avons mangé des pizzas assez bonnes, et les prix sont corrects.

Restaurant avec vue en Sardaigne

Stefano

Après avoir mangé pizzas et pasta, nous avons jeté notre dévolu sur un restaurant de burgers. Cet endroit se trouve sur la corniche juste avant de monter au village. Il ne paie pas de mine avec ses tables et chaises en plastique. Pourtant, leurs burgers sont délicieux ! Ils font les buns sur place et utilisent des produits de qualité. C’est notre meilleur repas en Sardaigne au final !

Meilleur burger de Sardaigne
Restaurant de Burger, Sardaigne

La Paninoteca Da Federigo

On a clairement pas été séduites par cette sandwicherie qui propose des burgers. L’emplacement est certes plus sympa que Stefano et les serveurs très sympathiques mais les burgers sont fades.

Biere de Sardaigne
Restaurant de Burger Castelsardo

Glaciers

Nous avons goûté 2 glaciers à Castelsardo et on ne les conseille pas. Nous n’avons pas aimé les goûts, soit pas assez prononcés, soit trop chimiques.

Il s’agit des glaciers Dolce Borgo et La Carapigna.

Glacier de Sardaigne
Manger une glace à Castelsardo

Le View Sunset Lounge Bar

Le View Sunset Lounge Bar est un endroit moderne (contrairement à beaucoup de bars en Sardaigne) où nous avons bu de bons cocktails avec une vue à couper le souffle sur la mer et le coucher de soleil. Si vous passez par là, n’hésitez pas à tester leur spritz, il est divin !

Boire un spritz en Sardaigne
meilleur bar de Sardaigne

Ce que nous avons préféré en Sardaigne

Sans aucun doute, lors de ce voyage en Sardaigne, notre séjour sur l’île de La Maddalena a été notre meilleur moment.

Nous n’avons pas eu le temps de tout voir mais l’ile de Caprera est vraiment un joyau de l’Italie, avec ses plages, sa nature préservée et la diversité de ses paysages.

Nous vous conseillons donc cet archipel pour des vacances farniente et découverte !

Partagez sur

Cet article a 2 commentaires

  1. Claudia

    Un bel article qui donne envie de découvrir les paysages du Nord de la Sardaigne 😍

Laisser un commentaire