You are currently viewing Que faire à Majorque en une semaine ?

Que faire à Majorque en une semaine ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Espagne

QUE FAIRE À MAJORQUE ?

Après un hiver un peu maussade, nous avons décidé de partir au soleil au mois d’avril. Et n’ayant toujours pas nos passeports, nous devions rester en Europe. ( Et de préférence avec un petit budget…)

Notre choix s’est vite porté sur les îles Baléares     !

Après plusieurs jours de réflexion et d’hésitation entre Majorque, Minorque et Ibiza, nous avons opté pour la plus grande des îles des Baléares… L’île de Majorque !

Nous l’avions déjà visité en 2014 mais nous étions restées principalement sur la côte Est. Ceci afin de découvrir les calanques de la côte Sud.

Nous vous présentons donc l’île rapidement puis nous vous emmenons découvrir les belles choses à faire sur Majorque en une semaine.

Situation des Îles Baléares & de Majorque

Les îles Baléares sont en fait un groupement d’îles dont les plus connues sont Majorque, Minorque, Ibiza et Formentera.
Mais les îles Baléares ne se résument pas seulement à cela, plusieurs autres îlots sont accessibles à la journée. Ils se nomment Cabrera, la Dragonera et bien d’autres, et sont de véritables petits joyaux de la nature. Prenez le temps de les découvrir si vous passez de longues vacances dans cet archipel !

Ces îles se trouvent au large de Barcelone et de Valence en pleine mer Méditerranée, on y parle bien évidemment l’Espagnol (Castillan) mais aussi et surtout le Catalan  ! Mais si vous n’êtes pas calé dans la langue de Don Quichotte, les Majorquins parlent parfaitement anglais, le lieu étant très touristique.

Comment accéder à Majorque  ?

Nous avons pris l’avion au départ de Marseille pour un prix dérisoire : 20€ par personne. A l’heure actuelle, beaucoup de villes françaises sont desservies par une compagnie low cost. L’accès à cette île est donc facile et très peu chère. A contrario, le revers de la médaille, ce sont les bagages ! Nous n’avons seulement pu prendre qu’un sac à dos chacune. En effet, pour un bagage supplémentaire, le prix dépassait le coût du billet…

Si vous le souhaitez, vous pouvez également partir à Majorque avec votre voiture. Cela vous évitera d’en louer une à un prix élevé une fois sur place. Vous pourrez ainsi vous rendre sur l’île via des ferries au début de Barcelone.

Comment se déplacer à Majorque  ?

Trouver une location de voiture à un prix compétitif sans se faire arnaquer n’a pas été simple ! C’est donc le point sur lequel nous avons passé le plus de temps en préparant notre voyage. 

En effet, depuis la crise sanitaire, le prix des locations de voiture s’est accru dans beaucoup d’endroits et notamment sur les îles de la Méditerranée.

Après beaucoup de recherches, nous avons sélectionné une agence de location de voiture sérieuse et à un tarif acceptable.

Nous avons loué notre voiture, une Citroen C3, chez ROIG pour un montant de 540€ pendant 7 jours. A Majorque, comme dans de nombreux pays européen, il faut savoir que l’on vous demandera une carte de crédit pour récupérer la voiture. Si vous avez seulement une carte de débit, vous devrez par conséquent payer l’assurance complète (même si vous avez une carte Gold) et laisser une caution pour le plein.
Le prix de 540€ la semaine (fin avril) tient ainsi compte de toutes les assurances supplémentaires obligatoires étant donné que nous possédions uniquement une carte de débit.

Pour résumer, notre expérience s’est très bien passée. Une navette est venue nous chercher à l’aéroport, puis nous avons récupéré une voiture neuve en 15 minutes. Au retour, nous avons juste rendu les clefs et confirmé que nous avions fait le plein. Une navette vous ramène ensuite à l’aéroport. 

Où se loger à Majorque  ?

Pour explorer l’île de Majorque, nous nous sommes basées dans le Sud. Cet endroit est assez touristique mais également magnifique, la Cala d’Or.
Ce secteur est rempli d’hôtels mais abrite aussi plusieurs calanques magnifiques, notamment la Cala Esmeralda où nous avons logé.
Les jours où vous n’avez pas envie de bouger, vous pouvez ainsi profiter d’une calanque au sable blanc et aux eaux turquoises.

Vue sur l'hôtel de Majorque
Cala Esmeralda
Journée à la cala Esmeralda, calanque de Majorque

Itinéraire de notre road trip à Majorque

Carte Road Trip à Majorque

Villages du Nord-Ouest de Majorque

Pour ce premier jour à Majorque, nous nous sommes résolues à patienter avant de découvrir les magnifiques calanques du sud. En effet, le vent étant de la partie nous avons décidé de passer la journée dans les terres à visiter quelques villages du Nord-Ouest de l’île.

On ne s’en rend pas forcément compte car l’île de Majorque parait pas très grande mais les distances sont longues (voir l’itinéraire).
Ce jour-là nous avons ainsi visité trois villages : Fornalutx, Deia et Valdemossa.

A la découverte de Fornalutx

Place principale Fornalutx

Au cœur de la Serra de Tramuntana, Fornalutx est un paisible village de pierres et de rues pavées fleuries. Il offre également une vue imprenable sur le Puig Major dont le sommet culmine à 1447m.

Fornalutx est sans conteste le plus beau village que nous avons vu sur l’île de Majorque ! D’ailleurs, il est reconnu comme tel par l’association des plus beaux villages d’Espagne (au même titre qu’Alcudia et Pollença).

Avant tout, si vous venez en voiture, nous vous conseillons de vous garer à l’entrée du village dans le parking de droite (avec les orangers). Deux autres parkings plus petits sont aussi disponibles à gauche en arrivant et à la fin du village.

Une fois que vous aurez trouvé une place où vous garer, vous tomberez sur une magnifique place où il fait bon déjeuner ou boire un verre. Cet endroit a tout d’une carte postale !

Le village est par ailleurs tellement petit qu’il est préférable de se perdre dans les rues fleuries pour le découvrir.

INFO RANDO : ce village est sur les chemins de plusieurs itinéraires de randonnées qui partent de Soller et qui vont jusqu’à Biniaraix (dont nous vous conseillons la visite). Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps d’en faire une mais nous vous le conseillons tant l’endroit est sublime. 

CONSEIL : il existe une rivière tout en bas du village. Nous avons été attirées par le bruit pensant trouver une merveille, il s’agit en fait d’un petit cours d’eau assez sommaire. Afin de ne pas perdre de temps inutilement, nous vous conseillons donc de passer votre chemin !

Village de Fornalutx
Village de Majorque
Village Médiéval de Fornalutx

La photogénique Deia

Cela faisait tellement longtemps que nous entendions parler de Deia ! Nous étions donc très impatientes de découvrir ce village pittoresque de Majorque. Pour ne rien gâcher, nous avons profité de paysages somptueux tout le long de la route qui serpente dans la Serra de Tramuntana. Nous ne nous sommes donc pas privées de nous arrêter au fil du trajet pour profiter de la vue !

Mais revenons à notre sujet : Deia, village d’artistes, est construit sur un éperon rocheux et à notre sens, c’est sa principale attraction.
En effet, de loin, ces constructions de pierres, ses palmiers et ses agrumes ont tout d’une carte postale. En un mot, le panorama est sublime.

Cependant, il faut avouer que nous n’avons pas été charmées par cet endroit. Il y a très peu de ruelles. L’église n’a rien d’exceptionnelle mais elle offre un panorama majestueux sur la nature. Ce village nous a ainsi donné l’impression d’un endroit “à la mode” avec ses restos et bars, mais cela manquait d’authenticité.

Nous conseillons tout de même de passer par là pour la beauté de son panorama. Pour information, se garer à Deia n’est pas chose aisée. Par conséquent, il est préférable de se rendre tôt au village ou en dehors des horaires de repas.

INFO POINT DE VUE : à la sortie de Deia coule un torrent qui traverse le village. Il est possible de grimper quelques marches en longeant ce cours d’eau. Cette petite balade offre alors un point de vue magnifique sur le village et ses environs.

Vue sur Deia, village du Nord de Majorque

Valldemossa, le village fleuri

Après cette petite déception, nous avons repris la route en direction d’un des villages les plus touristiques de Majorque.
Cependant, à notre grand regret nous n’avons pas été totalement charmées. C’est malgré tout un village qui reste un incontournable et une petite visite s’impose !

Les incontournables de Valldemossa  :

  • Se balader dans les petites ruelles pavées entourées de façades fleuries
  • Se perdre dans le labyrinthe de la Chartreuse de Valldemossa , monastère datant du 14ème siècle dont le toit est recouvert d’un carrelage vert splendide
  • Prendre un verre face à un panorama sublime sur toute la vallée 

CONSEIL PRATIQUE : il n’y a aucune difficulté pour se garer à Valldemossa. En revanche, il est nécessaire d’avoir des espèces car le parcmètre n’est pas équipé de paiement par carte bancaire.

Monastère Valdemossa
Village fleuri de Majorque
vue depuis le village de Valldemossa

Villages de l’Est de Majorque

Nous aurions aimé pouvoir visiter plus de villages ! Mais le temps n’étant pas extensible et les distances assez longues, nous avons par conséquent sélectionné deux villages dans l’Est de l’île :

Pollença

Vue sur une ville mediévale de Majorque

Pollença est un petit village médiéval aux ruelles étroites constituées de pavées. Qu’il fait bon flâner dans ce lieu authentique ! L’ambiance est assez décontractée et les boutiques atypiques. De plus, lors de votre visite, vous tomberez aussi sur des placettes animées invitant volontiers à une pause repas ou un rafraichissement.

Mais l’attractivité principale de Pollença est avant tout le chemin du Calvaire. Il se compose de 365 marches que vous devrez gravir pour arriver jusqu’à une petite église. La montée du Calvaire qui commence à partir de la carrer del calvari est agréable, entourée de cyprès et de maisonnettes en pierres. Aussi, par temps ensoleillé, nous vous conseillons de prendre votre temps pour grimper ce dénivelé !

Mais une fois arrivés tout en haut, vous êtes récompensés, la vue étant magnifique. Vous pourrez observer au premier plan les maisons majorquines puis admirer au loin les immenses collines environnantes.
L’église qui se trouve au sommet des marches n’est pas exceptionnelle mais elle vous permettra de vous rafraichir après cette montée sportive  !

Aussi, pour avoir le plus beau panorama de Pollença, marchez encore une cinquantaine de mètres sur la droite lorsque vous êtes face à l’église. Un belvédère vous attend avec une vue époustouflante sur toute la vallée ainsi que sur la mer et le port de Pollença.

Pour rester anecdotique, nous sommes allées voir «  Le Pont romain  » en bas du village. Il est assez excentré et n’a rien d’exceptionnel. Il s’agit d’un petit pont de pierre charmant mais la rivière qui l’enjambe est quasiment inexistante et l’environnement n’est pas très accueillant.

En somme, nous avons beaucoup apprécié cet endroit à l’ambiance typiquement espagnole. Les placettes sont une réelle invitation à se détendre et profiter de cette atmosphère chaleureuse.

Info : pour accéder à la Carrer del Calvari, prendre la carrer de l’ombra. Vous pouvez aussi y aller en voiture.

Ville médiévale à Majorque
Pont romain village de Pollença
Le Pont Romain

Alcudia

Nous avons continué la route vers le village d’Alcudia, lui aussi élu plus beau village d’Espagne. En effet, la vieille ville entourée de remparts et de palmiers est une ôde au style de vie catalan. On y trouve ainsi des petites ruelles et des placettes où il fait bon boire un verre ou déguster des tapas… Nous avons donc été conquises par l’ambiance qui émane de cet endroit. 

Malgré le fait que ce village soit très touristique, il a su conserver son authenticité et son charme médiévale. A noter que le mardi et le dimanche sont des jours de marché. C’est l’un des plus grands de l’île de Majorque ! Nourritures, vêtements etc… vous trouverez de tout !

BON A SAVOIR : pour accéder à la Carrer del Calvari, prendre la carrer de l’ombra mais vous pouvez aussi y accéder en voiture si vous le souhaitez.

A ne pas manquer : la Cathédrale d’Alcudia  ou la Esglesia de Sant-Jaume de Alcudia, une merveille autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Cathédrale d'Alcudia à Majorque
village médiéval d'Alcudia
Dans les ruelles de Majorque

Les plages du Sud de Majorque

Nous avons adoré les plages du Sud-Ouest de l’île. Pour nous, ce sont les plus belles de Majorque et elles nous ont rappelé la Provence tant elles ressemblent aux calanques du Sud  !

Cala Mondrago et Cala S’amarador

une des plus belles calanques de Majorque

Les deux premières calanques que nous avons découvertes sont tout simplement magnifiques. 

Elles se trouvent dans le parc naturel de Mondrago. L’accès à la Cala Mondrago (aussi appelée Calo de sa Font d’en Alis) se fait rapidement, en 5 minutes de marche depuis le parking (6€). Cette calanque de sable entourée d’une pinède est sublime mais malheureusement très fréquentée en haute saison. Une fois à la Cala Mondrago, deux options s’offrent à vous  : 

  • Partir à gauche pour vous rendre à Calo des Borgit, une calanque rocheuse aux eaux translucides 
  • Longer par la droite pour découvrir la Cala s’Amarador, une grande calanque de sable blanc beaucoup plus sauvage. 

Personnellement, nous avons eu un coup de cœur pour la Cala s’Amarador et son eau pareille à une piscine. 

Par ailleurs, à partir de la Cala S’amarador vous pourrez avoir une vue panoramique sur les deux calanques et atterrir à Calo d’en Perdiu, plus rocheuse.  Pour cela, un peu après la plage, montez les marches et partez sur sur le sentier de gauche.

INFO Vous pouvez vous garer à la Cala Mondrago ou à la cala s’Amarador. Pour chaque parking il faudra s’acquitter du montant de 6€ la journée. Le prix du parking peut paraitre élevé, surtout si vous ne restez que quelques heures, mais les fonds récoltés servent à la préservation du parc naturel de Mondrago. Ce système a également pour but de limiter le nombre de voitures.
Cependant, ces deux calanques attirent beaucoup de monde. Et comme dans toutes les calanques facilement accessibles de Majorque, il est préférable d’arriver tôt !

Profiter de la Cala Mondrago
Cala Mondrago
calanque de Majorque
Cala Mondrago
vue sur la Cala S'Amarador
Banc avec vue sur la Cala s'Amarador

Cala Figuera

Petit port de pêche de Majorque

La Cala Figuera est un petit port de pêche authentique composé de deux calanques : Calo d’En Busques et Calo d’En Boira.
Avec ses bateaux de pêche, son eau cristalline et ses maisonnettes colorées, cet endroit est totalement pittoresque.

Pour la visiter, nous vous conseillons de partir de Calo d’en Busques, de longer les petits garages des pêcheurs tout en enjambant leur filets en direction de Calo d’En Boira. Vous serez émerveillés par les jolis points de vue que vous offre cette balade. De plus, la couleur de cette calanque est tellement irréelle que vous avez l’impression que les bateaux flottent sur l’eau…
Pour nous, c’est donc un incontournable à faire lors d’un séjour à Majorque.

Pour information, bien que ce petit port de pêche soit toujours en activité, il n’existe pas de marché aux poissons directement sur site.

PRATIQUE Nous vous conseillons de vous garer Carrer verge del Carme (vers le numéro 14 c’est l’idéal), vous serez ainsi assez proche de la calanque.

Se reposer à la Cala Figuera
Petit Port de pêche de Cala Figuera

Cala Llombards

Calanque ensoleillée de Cala Llombards

La Cala Llombards est une belle surprise dans le sens où elle n’est pas forcément mise en avant par rapport à d’autres. Pour nous c’est une des plus belles calanques de Majorque.

Entourée de deux falaises, cette plage aux eaux turquoises est un ainsi véritable petit paradis sur terre.
Il est possible de se balader de part et d’autre de la calanque pour avoir des points de vue sublimes sur ses eaux cristallines.

Par ailleurs, la plage de sable blanc est assez grande mais si vous aimez vous mettre plus à l’écart de la foule, vous pouvez étaler votre serviette sur les rochers plats longeant la calanque.

INFO PARKING  Comme pour tous les lieux facilement accessibles, il faut arriver tôt pour avoir une place de parking. Ce dernier n’est pas payant mais il est tout petit. Si vous ne pouvez pas vous garer en bas, des places dans les ruelles se trouvent tout en haut de la calanque. (en sachant que la remontée sera rude !)

Eau cristalline Cala Llombards
Plage de Cala Llombards

Calo del Moro et Cala s’Almunia

Nous avons ensuite continué notre périple sur la côte Majorquine par la visite de deux magnifiques pépites. Nous nous répétons sûrement mais les belles calanques sont tellement nombreuses sur cette île de Majorque qu’il est difficile de ne pas être émerveillé à chaque découverte !

Comme pour la majorité des calanques de Majorque, il est difficile de se garer, d’autant plus qu’ici il n’y a pas réellement de parking.
Nous avons donc mis la voiture sur le bas-côté de la route qui surplombe les deux calanques. L’endroit ne gênait pas la circulation, voici les coordonnées GPS : 39.315521, 3.121361

Une des plus belles calanques de Majorque
Cala-SAlmuniaIMG_20220425_125559_edit_162137210091925_resized_20220711_101127394 copie
Cala S'Almunia
Cala S'alumnia, se balader à Majorque

Cala s’Almunia

Tout d’abord, nous vous conseillons de passer en premier par la Cala s’Alumnia. En effet, la descente vers ses eaux turquoises est vraiment impressionnante !

Ainsi, après vous être garé au point indiqué, marchez tout droit jusqu’à un panneau indiquant Calo del Moro et s’Almunia. Vous déboucherez alors sur un grand escalier de béton qui descendra vers une vue à couper le souffle.
Non seulement la couleur de l’eau est irréelle mais son charme est émaillé par des petits cabanons de pêcheur. Au printemps, le panorama sera également enjolivé par des petites fleurs jaunes.

Cette calanque n’offre pas de véritable plage mais vous pouvez vous poser à plusieurs endroits sur des rochers.

Calo Del Moro, la pépite de Majorque

Pépite, mais aussi la Calanque la plus époustouflante que nous ayons vu de notre vie !

Pour accéder à Del Moro, vous devez emprunter un sentier sur une propriété privée, à gauche de l’escalier en béton. Des petits panneaux en bois vous indiquent le chemin à prendre pour rejoindre la calanque.
Une fois arrivé, la vue plongeante sur une eau limpide et un dégradé de bleu parfait est éblouissante ! On se croirait réellement dans les Caraïbes…

Nous vous conseillons donc de descendre vous baigner ! Le chemin est un peu raide mais court et tout à fait faisable.
Là aussi il n’y a pas vraiment de plage pour se poser, mais cela est surtout dû à un éboulement. Par conséquent, vous devrez vous installer sur les rochers.

Enfin, pour retourner à votre véhicule, vous pouvez rebrousser chemin et repasser par Cala S’almunia? Vous pouvez sinon contourner Calo del Moro par la falaise de gauche pour remonter vers la route.

Cala del Moro
Majorque et ses belles calanques

Cala Pi

Cala Pi, célèbre calanque de Majorque

Cette calanque que l’on voit partout en photo sur les blogs ou les réseaux sociaux nous a à vrai dire quelque peu déçues… Mais peut-être est-ce parce que nous y sommes allées quand elle n’était pas au meilleur de sa beauté  ! En effet, le temps était venteux et la calanque boueuse.

Ne voulant pas rester sur une mauvaise impression, nous y avons été une seconde fois !
Cette fois-ci le soleil était au rendez-vous et il faut dire que la couleur de l’eau était incroyable. Cependant les algues au début de la calanque ont gâchées un peu l’expérience. Cela complique l’entrée dans l’eau et n’est pas très agréable.

Par ailleurs, pour avoir un superbe panorama sur Cala Pi, descendez les marches et tournez tout de suite à gauche. Vous aurez une vue imprenable sur toute la calanque. C’est aussi ici que vous trouverez la fameuse plateforme suspendue dans le vide qui vous aidera à réaliser LA photo instagrammable. Personnellement nous n’avons pas eu le courage de monter dessus ! …

Es Trenc et Platja des morters

plage de sable Majorque

Les plages de Es Trenc et Des morters sont des vrais petits paradis lorsque temps est calme. Ainsi, ces longues plages de sable blanc vous permettront de chiller tout en profitant d’une eau translucide lors de vos baignades.

La plage d’Es Trenc s’étend sur 3 km de long, vous aurez donc l’embarras du choix ! Elle est totalement préservée ce qui lui donne un caché particulier. Il n’y a ainsi ni bar de plage, ni restaurant.
Malheureusement, quand nous avons voulu passer une journée là-bas le vent soufflait trop fort, nous avons donc préféré rebrousser chemin.

Par ailleurs, la Platja des Morters est dans la continuité d’Es Trenc et est moins bondée en période estivale.

Randonnée des 4 criques

Si vous aimez la nature, les côtes sauvages et vous rêvez de vous retrouver loin du monde, alors ne manquez pas cette fabuleuse randonnée  !

Elle vous fera découvrir 4 criques  :

  • La Cala Bota
  • La Cala Virgili 
  • La Cala Pilota 
  • La Cala Magraner 

Le départ s’effectue au niveau d’un petit parking (environ 7-8 places) sur la route des Cales de Mallorca (coordonnées GPS 39.47734, 3.27301). Vous trouverez le chemin juste dans la continuité du parking. Puis, après environ 5 minutes de marche vous arriverez devant le portail d’une propriété privée. Le passage est cependant toléré sur la droite. Pour se faire, suivez le panneau blanc et rouge où le mot plage est écrit en 4 langues. 

Vous pouvez faire ensuite confiance en votre instinct ou en votre GPS ! De nôtre côté, nous avons préférez suivre ce dernier, nous avons trouvé la trace GPS sur ici.  

Nous avons tout de même rencontré quelques difficultés à cause du maquis qui brouillait les pistes. Mais cela nous a permis de croiser des biquettes ainsi qu’une espèce de buffle (nous ne sommes pas très douées pour reconnaître les espèces !). Malgré les multiples arrêts pour retrouver notre route, nous avons adoré cette randonnée éloignée du tumulte des célèbres criques Majorquines. En résumé, la côte est superbe, les odeurs divines et les criques sublimes. 

A noter que la Cala Bota (la première) nous a moins séduites mais nous avons fait cette marche par jour de vent, ce qui ramenait des algues sur le rivage et rendait la mer agitée. 

A contrario, notre crique préférée a été la Cala Virgili, plus confidentielle que la Cala Magraner. Son eau est translucide et l’arrivée est magique tant les couleurs sont incroyables. 

Néanmoins, par temps calme, la Cala Magraner est somptueuse et vous permettra de faire du snorkeling !

La randonnée dure ainsi environ 2h30, sans les arrêts baignades. Si vous n’avez pas le courage de trop marcher, vous pouvez vous rendre directement à la Cala Magraner en 30 minutes.

CONSEIL :  pensez à prendre de l’eau et un casse-croûte, ainsi que de la crème solaire et des casquettes  !

chemin des cala de Mallorca
indication chemin
Cala Bota
Vue sur la mer Méditerrannée
Cala Virgili
cala Pilota
Cala Pilota
Calanque de Majorque
Cala Magraner

Les plages de l’Est de Majorque

Nous avons beaucoup moins exploré l’Est de l’île en raison de l’endroit où nous avions choisi de dormir et qui était trop éloigné.
Mais le peu que nous allons vous présenter devrait attiser votre curiosité ! Cette côte Est vaut vraiment le coup d’être découverte sur plusieurs jours.

Nous avons ainsi profité de deux grands plages de sable blancs :

Plage aux eaux turquoises à Majorque

Cala Agulla

La première, Cala Agulla, nous a totalement ébloui. Nous nous sommes réellement cru arrivées dans les Caraïbes !
Le tableau est ici vraiment idyllique : sable blanc, eaux translucides, d’un bleu irréel. Aussi, par endroits, le sable est un peu rosé, ce qui rajoute de l’originalité et un charme indiscutable à cette plage.
Côté pratique, nous sommes arrivées tôt et avons garée notre voiture dans les rues au niveau des hôtels (coordonnée GPS 39.719417, 3.456717). Les places sont gratuites et permettent d’éviter de payer les 5€ de parking.
De plus, il n’y avait quasiment personne à 9h du matin fin avril.

INFO  Cette plage étant entourée d’hôtel, il est fort probable qu’elle soit bondée en plein été.

Cala Agulla

Cala Mesquida

Nous avons ensuite poursuivi notre périple dans l’Est vers la Cala Mesquida qui. nous a clairement décue.
Certes les dunes rendent plus sauvage et authentique le paysage. Mais lorsque l’on a grandi avec la Dune du Pyla à côté de soi, on est forcément déçue de voir des dunettes !

Par ailleurs, afin de préserver ces montagnes de sable, (ce qui peut se comprendre), un chemin de bois sur pilotis est aménagé. Cela rend l’expérience froide et quelque peu ennuyante.

Il faut rajouter que de loin, l’eau paraît aussi belle qu’à la Cala Agulla mais en se rapprochant elle est en réalité un peu sale. Il s’agit probablement d’une question de courants marins. Il faut rajouter à cela le fait que la calanque soit entourée d’hôtels : la plage est plus petite et donc vite  bondée contrairement à la Cala Agulla.

INFO RANDO  il est possible de faire une randonnée au départ de la Cala Mesquida. Elle vous mènera jusqu’à la Cala des Matzoc. Le trajet dure environ 2h aller et traverse plusieurs calanques magnifiques :

  • La Cala Torta, grande plage de sable blanc aux eaux turquoises
  • La Cala Mitjana, grande crique agréable lorsqu’il n’y a pas d’algues
  • La Cala Estreta, étroite mais sublime calanque rocheuse
  • La Cala Des Matzoc, impressionnante plage sauvage perdue au milieu de nulle part.
Plage de dunes à Majorque

Cala Estreta et Cala des Matzoc

Randonnées à l'est de Majorque
Chevaux sauvages à Majorque

Malheureusement, par manque de temps, nous n’avons pas pu faire la randonnée décrite ci-dessus. Nous avons seulement, et ce fut déjà pas mal, profité de la Cala Estreta et des Matzoc. Mais à notre avis, cette randonnée est un immanquable tant les lieux sont sauvages et isolés du monde.

Pour le côté pratique, nous nous sommes garées ici : coordonnées GPS 39.74718, 3.40529. Nous vous déconseillons de continuer tout en bas en voiture à cause des grands nids de poule qui se sont formés sur la route. Par contre si vous êtes équipés d’un 4×4, foncez !

Ainsi, depuis ce parking, nous avons mis 45 minutes à pieds pour atteindre la Cala des Matzoc.
Il suffit de suivre la route qui descend. Par contre ne tentez pas de trouver des raccourcis en prenant des chemins de traverse, vous tomberez sur des portails fermés et clôtures. Puis tout en bas vous découvrez enfin la Cala Estreta, calanque rocheuse et étroite mais magnifique. Encore une fois, la couleur de l’eau est superbe !

Ensuite, prenez sur la gauche de la Cala Estreta et suivez le sentier de randonnée qui vous conduira jusqu’à la Cala des Matzoc. Des bornes placées à espaces réguliers vous indiqueront que vous êtes sur le bon chemin !
En tout cas, la côte est magnifique. Vous passerez notamment par la Cala Déntol,  qui n’est pas accessible à la baignade mais dont les eaux translucides vous éblouiront.

Cependant, en s’approchant de la Cala des Matzoc au loin, nous avons été déçues. On ne s’attendait pas à une calanque bordée d’une montagne d’algues et dont la couleur de l’eau nous paraissait moins belle.
Nous avons quand même décidé d’aller la voir de plus près. Et nous ne le regrettons pas ! Elle a un charme fou du fait de son positionnement isolé et de sa végétation.
Elle donne ainsi l’impression d’avoir été posée là, au milieu d’une forêt. Il nous semblait être sur une île déserte tant la civilisation nous semblait loin ! Pour couronner le tout, vu de près, l’eau était finalement claire et limpide malgré les algues sur le rivage.
Nous avons donc adoré ce moment insolite et hors du temps.

Vous pouvez également continuer la randonnée jusqu’à la Torre d’Aubarca et l’Arche d’Es Seulonar.

CONSEIL  Si vous voulez voir aussi Mitjana et Torta sans faire tout le trajet depuis la Cala Mesquida, vous pouvez vous garer à la Cala Torta.

Cala estreta, Randonnée Majorque
Cala Estreta
Snorkeling à la cala Estreta
Arrivée sur la Cala Des Matzoc
Cala des Matzoc
Vue sur la Cala Des Matzoc

Visiter Palma, la capitale de l’île de Majorque

Pour nous c’était la deuxième fois que nous visitions Palma après notre séjour en 2014. Et comme à l’époque, la vieille ville nous a moyennement séduite.
En effet, les ruelles ont trop peu de charme à notre goût et nous n’avons pas trouvé une ambiance chaleureuse.

Néanmoins, ça reste la capitale et à notre sens il est important de passer la voir ne serait ce que pour sa majestueuse cathédrale.

Cathedrale de palma de Majorque

La vieille ville de Palma

Ainsi, la “Seu”, comme l’appelle les Majorquins, est un monument de style gothique. Construit sur les remparts de la ville, il fait face à la baie et au port.
Au pied de la Cathédrale se trouve un bassin qui donne du cachet lorsque les fontaines sont en action.
Il faut aussi savoir que Gaudi a participé à la réhabilitation de la cathédrale. Si vous avez le temps, l’intérieur est aussi à visiter !

Derrière le monument, vous pourrez également découvrir le palais de l’Almundaina. Il s’agit d’une forteresse Musulmane plantée au milieu des palmiers.

Au-delà de la cathédrale, nous vous conseillons en outre de vous perdre dans les ruelles pour visiter le centre ancien.
La Plaça Mayor est vraiment très belle avec ses arcades jaunes et blanches, typiques des villes espagnoles.

A ce propos, on nous avait conseillé de visiter le quartier tendance de Santa Catalina. Il se trouve de l’autre côté du Passeig Del Born. Ce quartier est peut-être très animé et tendance en soirée mais en journée il est assez commun. Et une fois de plus, nous n’avons pas retrouvé le charme des vieilles villes espagnoles.

Nous vous conseillons tout de même de passer par cet endroit rien que pour manger au Market Kitchen. Il est tenu par le chef anglais Rob Kirby, et en un mot ses plats délicieux nous ont régalées !

Resto Majorque
Restaurant à Palma de Majorque

Chateau de Bellver

Situé à Palma, le Château de Bellver est un incontournable d’un passage à Majorque ! Ceci principalement pour la vue qu’il offre sur la vieille ville, notamment la Cathédrale sur fond de Méditerranée. C’est aussi l’un des plus beaux spot pour admirer le coucher de soleil de Palma.

Mais hormis la vue, le château en lui-même n’est pas exceptionnel. Nous avons fait la visite intérieur car nous étions sur place et que nous adorons ce genre de lieu historique. Malgré tout cela n’a pas réellement été un coup de coeur. L’entrée coûte 4€ et est gratuite le dimanche. Par ailleurs, nous vous conseillons de vérifier les horaires avant votre venue.

En résumé, si vous n’avez pas de temps de tout faire, la vue et la balade extérieure autour du château sont largement suffisantes.

CONSEIL  Vous pouvez aller au château depuis le centre de Palma via les bus 3, 20 ou 46. Il vous restera une vingtaine de minutes de marche (en montée). Vous pouvez également monter en voiture et de vous garer sur le parking au sommet ou le long de la route.

Chateau de Majorque
Château de Palma de Majorque

Ce que nous n’avons pas aimé à Majorque

Et oui, notre séjour à Majorque a été parfait à une exception près… LES GROTTES !

Les Grottes del Drach

Comme certains touristes, nous nous étions dit que nous ferions les grottes seulement si nous avions du mauvais temps.
Et ce qui devait arriver arriva, la météo avait annoncé une journée entre nuages et pluie ! Nous nous sommes donc décidées à faire les grottes Del Drach dans le Sud-Est de l’île…

Et nous l’avons regretté dès notre arrivée ! Malheureusement, nous avions déjà pris les entrées sur internet et elles étaient non remboursables. Le prix était à ce moment-là de 16€ par adulte (contre 17€ sur place).
Il faut aussi savoir que lorsque vous réservez en ligne, vous êtes obligé de choisir un créneau. Nous en avons déduit que leur but était de limiter le nombre de personnes. Nous ne serions donc logiquement pas beaucoup à faire la visite en même temps. Et bien nous avons pensé cela à tord !
En effet, la visite des grottes s’est déroulée au milieu d’au moins 200 à 300 personnes, ce qui créait des bouchons, le tout dans une chaleur étouffante…

En bref, nous n’avions qu’une seule envie, SORTIR de ce cauchemar ! Notre patience a été mise à rude épreuve, le clou du spectacle se trouvant à la fin.
Ainsi, selon la brochure, nous devions assister à un spectacle musical sur l’eau. Sur le papier cela à l’air sympa… en vrai vous devez prendre place sur des bancs et attendre au moins 25 à 30 minutes que toutes les personnes s’installent pour le spectacle. Et quand vous vous trouvez devant un groupe de dix Français beuglards qui se croient intéressants, les minutes sont interminables…

Au final, le spectacle musical est sympathique sans être inoubliable. Après presque une heure dans ce lieu confiné à faire du sur-place, nous ne l’avons pas apprécié à sa juste valeur.
Pour information, à la fin de la représentation vous pouvez monter dans des barques pour retourner au point de sortie. Inutile de vous préciser que si vous n’êtes pas dans les starting-block, vous devrez être patient et attendre votre tour !

stalactites dans les grottes del drach
grotte du sud de Majorque

Ce fut la seule chose qui nous a vraiment déplu à Majorque.
En dehors des grottes, ce fût un voyage exceptionnel que nous vous conseillons fortement.
N’hésitez pas à nous poser des questions sur le voyage dans la section commentaire ci-dessous.

Partagez sur

Cet article a 2 commentaires

  1. Claudia

    Super article, très complet et qui m’a donné envie de découvrir cette île! 😍

    1. Caro

      Merci pour ton commentaire Claudia 🙂 Les îles Baléares sont vraiment toutes canons, il me tarde de découvrir Ibiza et Minorque !

Laisser un commentaire